Connect with us

News

Suisse: la première cryptobanque prête

Published

on

Ils sont deux anciens dirigeants d’UBS, un groupe bancaire suisse et l’un des plus importants au monde, et ont déjà levé plus de 100 millions de francs (environ 88 millions d’euros) pour ouvrir le premier en Suisse. crypto-banque.

On parle de Seba Crypto AG, une start-up suisse fondée par Guido Buehler et Andreas Amschwand, une start-up fintech qui a l’intention de commencer à proposer des services intégrés pour les entreprises et les investisseurs dès l’année prochaine, en utilisant sa propre blockchain et ses propres crypto-monnaies.

Trading de crypto-monnaie, services de conservation, financement ICO et projets liés à la blockchain, services de conseil pour investissements dans les crypto-monnaies: ce sera une banque à tous égards, avec la différence substantielle qu’au lieu de fonctionner avec des dollars, des francs et des euros, elle s’occupera de tout ce qui tourne autour du monde des crypto-monnaies.

Avec la certitude, d’ailleurs, que plusieurs banques suisses – y compris traditionnelles – suivront l’exemple de cette start-up.

Les négociations avec la FINMA ont déjà commencé

Le groupe est déjà en pourparlers avec la FINMA, l’organisme suisse de contrôle des banques et des intermédiaires financiers, le seul à pouvoir délivrer une licence pour ouvrir une banque en Suisse. Les négociations seraient bien engagées et il ne faudrait pas longtemps avant l’ouverture de la première banque au monde qui traite exclusivement des crypto-monnaies.

Suisse: du paradis fiscal au paradis des crypto-monnaies?

Le système bancaire suisse est l’un des plus solides et des plus importants au monde et a toujours été une référence sur le marché mondial. C’est aussi, comme le montrent ces initiatives et d’autres, l’un des pays les plus ouverts aux crypto-monnaies et au monde qui y est connecté.

A lire aussi :   Rai et Cinecittà pour NFT

En effet, en plus de l’initiative de ces deux importants ex-managers de UBS, il y a aussi la prochaine ouverture à SIX, la bourse suisse, pour les opérations de trading et la garde des crypto-monnaies, un projet déjà annoncé il y a quelques mois et qui serait enfin en préparation.

L’idée, annoncée par les dirigeants de SIX, est d’engager des ressources et de proposer des solutions pour un monde, celui des crypto-monnaies, de plus en plus pertinent pour la finance et les investissements, le tout évidemment avec le plein soutien de FINMA, une entité dont nous avons eu l’occasion de parler il y a peu et qui a déjà autorisé SIX à démarrer des opérations de crypto-monnaie. Selon l’actuel PDG de la FINMA, les crypto-monnaies sont destinées à rester un espace important pour les mondes financiers et ne sont en aucun cas une tendance du moment.

Dans l’intervalle, la FINMA et la Banque centrale suisse ont confirmé que les crypto-monnaies bénéficieraient d’une réglementation similaire à celle des monnaies standard, avec l’approbation du ministre suisse des Finances, qui a confirmé l’intention de la Confédération de devenir une “crypto-nation” à tous les effets.

Les bases, en revanche, sont déjà là – la région de Zurich est celle avec le taux le plus élevé, au monde, d’entreprises et de start-ups traitant des crypto-monnaies et blockchain.

Continue Reading

Trending

Copyright © 2017 Zox News Theme. Theme by MVP Themes, powered by WordPress.