Réglementer les échanges de crypto-monnaie: le Canada nous donne une idée …

régulation des changes, ou plutôt ces plates-formes, similaires aux «échanges» traditionnels, où il est possible d’échanger des crypto-monnaies, est l’un des «vers» de la plupart des autorités mondiales. Et, d’autre part, il suffit de se pencher sur le comportement des différents gouvernements à l’intérieur et à l’extérieur de l’Europe pour pouvoir comprendre à quel point l’approche utilisée peut être variée et diversifiée.

Mais il y en a un solution préférentielle? Comment protéger les épargnants et les investisseurs, sans toutefois décourager l’évolution du secteur?

Le document de consultation

Penser à cela, c’est le Canada, dont les autorités de réglementation des marchés et des services financiers (ACVM et OCRCVM) ont publié un document de consultation par lequel demander à la communauté financière comment préparer les exigences réglementaires et un cadre disciplinaire à appliquer à l’échange de crypto-monnaie.

Comme indiqué dans le document, en effet, l’arrivée de ce secteur est un domaine de grand intérêt, d’innovation significative et – malheureusement – encore d’une profonde opacité. Il s’ensuit qu’il est nécessaire de clarifier au marché les exigences réglementaires à appliquer aux bourses, en gardant à l’esprit l’objectif final d’une plus grande protection des investisseurs.

Échangez comme des échanges

L’orientation qui devient progressivement la privilégiée est liée à la possibilité de rendre les crypto-monnaies équivalentes à des titres. Par conséquent, les bourses, dans lesquelles les crypto-monnaies sont échangées, finiraient par être associées à bourses sur lesquelles négocier des titres et / ou des produits dérivés.

Evidemment, une telle reconstruction ne peut induire le marché que de manière particulièrement stricte et … pas particulièrement agréable pour de nombreux observateurs, qui estiment qu’en réalité les échanges ne peuvent pas être associés aux échanges traditionnels, étant au contraire des instruments hybrides ayant les mêmes caractéristiques que les chambres de compensation et alternatives. systèmes commerciaux.

Il s’ensuit que, selon certains analystes, les autorités devraient essayer de préparer des règles personnalisées sur cet opérateur aux spécificités «uniques». Ce sera comme ça?

A lire également