Connect with us

News

L’Europe veut de nouvelles règles pour Bitcoin et crypto | Fermer la lutte contre le blanchiment d’argent

Published

on

Retour tout! Après avoir approuvé à la hâte le Pas et après avoir menacé de rédiger un nouvel ensemble de règles, l’UE semble maintenant prête à en lancer un nouveau agencequi aurait la tâche ingrate de réglementer à peu près tout et pour le monde entier de crypto-monnaies et de Bitcoin.

Il s’agirait en fait d’une agence dédiée àLutte contre le blanchiment d’argentqui dépasserait donc au moins pour le monde crypto et chaîne de blocs la discipline actuelle, dans une multiplication des lieux de décision qui, du moins selon les analystes de la choses politiques se produisant en Europe pourrait causer encore plus de confusion.

Ce qui est curieux, c’est que les marchés ignorent maintenant pratiquement ce qui se passe dans L’Europe , un marché aux dimensions et perspectives de plus en plus asphyxiées, alors que beaucoup investissent dans la crypto tout à l’opposé de ce que nous disent les autorités du continent. Et nous pouvons le faire aussi avec le Plateforme sécurisée eToroallez ici pour obtenir un compte virtuel gratuit avec le TOP des outils de trading – intermédiaire qui nous permet d’investir dans Plus de 75 actifs cryptographiques qui ont déjà été inclus dans la liste de prix.

Par cet intermédiaire également, nous avons également la CopieTrader, un excellent système de trading automatique, car il nous permet de copier ce que font les autres en un seul clic. Et nous avons aussi Portefeuilles intelligents pour ceux qui préfèrent un investissement pour quotas, comme c’est le cas avec les ETF. Avec 50 $ nous pouvons passer au compte réel autant que nous le voulons.

Lire, lire, encore lire

S’il bouge, réglez-le. S’il continue de bouger, ajustez-le à nouveau. Tout cela jusqu’à ce que tout type de secteur devienne un cauchemar bureaucratique, dont les opérations restent l’apanage de quelques énormes moloch de services, les seuls capables de se déplacer dans une forêt de lois, règlements, autorisations, licences, timbres, signatures et garanties.

A lire aussi :   Prévisions Bitcoin mai 2020: tendance haussière vouée à se poursuivre?

Encore une fois leUnion européenne se laisse emporter par l’hypertrophie législative et se dit prêt à inaugurer un nouveau paquet de règles pour Bitcoin Et crypto-monnaiesou plutôt, il s’agirait d’un paquet créé pour des mesures dédiées à la lutte contre recyclagequi contiendrait également des indications pour la création d’un nouvelle autorité surveiller le marché de crypto-monnaies.

Désormais, seule la révision de la Conseilpour entrer dans cette phase (de très peu de transparence) qui porte le nom de triloguesc’est-à-dire une phase au cours de laquelle les trois grandes institutions de laUnion européenne. Et si cela devait passer, nous en aurions un autre corpsL’LBAqui visera à couvrir le monde de la cryptographieenquêtant sur les entreprises du secteur ad risque élevé directement.

Fausse sécurité perçue

Nous verrons comment cette situation évoluera. Ce qui reste clair pour tous ceux qui ont étudié certaines questions, c’est que l’intervention salvatrice du législateur relève davantage des livres de contes que des livres d’histoire. Prenons l’exemple du nombre d’hommes politiques de rang européen qui affirment qu’avec la Pas et avec les lois sur Stablecoin nouvellement frappées, nous n’aurions pas assisté au désastre de Terre Lune. Il s’agit au mieux de vœu pieuxcar tout au plus de telles lois auraient pu empêcher la cotation de certains jetons sur échanger qui sont équipés de Licence européenne.

Ce n’est tout simplement pas vrai, car en réalité, en plus d’interdire le jeton des échanges européens sous licence, tout le reste serait resté exactement le même, les Européens ayant toujours accès à des systèmes comme Ancre. Alors non, ce n’est pas vrai qu’en déléguant à l’Europe (mais il en serait de même avec les États-nations) nous nous retrouverons protégés de tout type de risque et d’arnaque, organisée ou non.

A lire aussi :   Binance s'étend à l'Argentine

Et les spécialistes ?

La question reste également ouverte spécialistes. Certains les institutions avaient donné l’alerte il y a un jourindiquant qu’il serait très difficile de trouver des spécialistes pour mettre en œuvre les règles contenues dans le Pasaujourd’hui, en revanche, nous devons faire face à de nouvelles règles, qui frapperont plus durement les parties concernées.

Qui peut se permettre de les respecter ? A quel prix ? Avec quelles structures ? Qu’adviendra-t-il du marché libre des opérateurs de cryptographie ? Ce sont des questions auxquelles il convient de répondre avant de mettre en œuvre un nouvel ensemble de lois. Mais même cette fois, c’est la peur, nous en reparlerons probablement plus tard.

Continue Reading

Trending

Copyright © 2017 Zox News Theme. Theme by MVP Themes, powered by WordPress.