Connect with us

News

Le bitcoin est pour les CRIMINELS !

Published

on

Elle a récemment terminé la session concernant le Le cas FTX à la commission ECON de l’Union européenne. Mais apparemment, il ne s’agira pas de la seule série de commentaires émanant des institutions européennes, du moins pour ce qui est de l’UE. Bitcoin. Jeter de l’huile sur le feu, au moins dans un sens métaphorique, est une… article de blog de Banque centrale européennesigné par Ulrich Bindseildirecteur général de l’institution, avec l’aide de Jürgen Schaaf. Un post plein d’attaques directes et frontales sur $BTC et ce qu’il représente.

S’agissant d’une institution aussi importante, il conviendra de commenter au moins les aspects saillants de la publication, qui se fait en fait l’écho de nombreux préjugés et de l’opinion de l’opinion publique. mème de la *ancienne finance** à propos du premier système monétaire décentralisé et distribué qui n’a pas besoin d’intermédiaires.

Bitcoin qui a ouvert ses portes aujourd’hui de manière mousseuse, et que nous pouvons toujours acheter auprès d’opérateurs tout à fait légaux et respectueux de la loi. En fait, on peut aussi le trouver sur Krakencliquez ici pour un compte gratuit – intermédiaire nous permettant d’acheter directement bitcoin et aussi pour le transférer à notre portefeuilles privéspour qu’ils aient la garde complète. Un intermédiaire qui, même dans le chaos qui a frappé le secteur des échanges en novembre, s’est révélé être parmi les plus prévoyants et les plus dignes de confiance, offrant une expérience simple et directe pour acheter des $BTC.

Une nouvelle attaque de la BCE contre le bitcoin

Peut-être pas directement en tant qu’institution, mais quand même publié sur son blog officiel et signé par Ulrich Bindseil et Jürgen Schaaf qui travaillent tous deux au BCE.

A lire aussi :   FTX atteint une valorisation de 32 milliards de dollars avec une levée de fonds de 400 millions de dollars

Nous parlons du crack FTX comme d’un incipit pour dessiner la fin et la perte de pertinence des Bitcoinqui échouerait, nous dit-on, à tous les égards. Et que ce serait, nous l’avons déjà entendu mille fois, une monnaie uniquement utile pour les criminels. Mais allons-y dans l’ordre.

La valeur du Bitcoin a fluctué [da metà giugno 2022] environ 20 000 dollars. Pour les partisans du bitcoin, l’apparente stabilisation signalerait une sorte de repos vers de nouveaux sommets. Il est toutefois plus probable qu’il s’agisse d’un dernier souffle artificiellement induit avant la route vers l’inutilité – et cela était déjà largement prévisible avant le fiasco de FTX qui a envoyé le prix du bitcoin sous les 16 000 dollars.

Une théorie certainement fascinante et pleine de mystère, presque un morceau de littérature que l’on voudrait continuer à lire pour voir comment cela va se passer. Avec un petit problème cependant : nous n’avons pas repris ce commentaire de la part du science-fiction dans notre librairie de confiance. En effet, elle provient du plus important la banque centrale du continent Européenqui peut apparemment se permettre de lancer des accusations sans la moindre preuve à l’appui. Soutenu artificiellement ? Par qui ? Et comment ? Et pourquoi ? Mais ce ne sont pas les seules questions que nous nous posons après avoir lu l’article signé par les deux économistes de la Commission européenne. BCE.

La conception du bitcoin et ses lacunes technologiques le rendent discutable en tant que moyen de paiement : les transactions réelles sur le bitcoin [supponiamo sia in contrasto con il sistema del Lightning Network, NDR] sont laborieuses, lentes et coûteuses. Le bitcoin n’a jamais été utilisé de manière significative pour des transactions légales dans le monde réel.

Ici aussi, il faut se demander quel Bitcoin parle le duo. Les transactions, même lorsqu’elles sont effectuées directement sur la chaînemais ils restent plus rapides qu’un virement SEPA classique et extrêmement rapides que tout ce qui est transmis. SWIFTsans parler des coûts. Et de toute évidence, le duo passe également à côté de l’autre caractéristique du bitcoin : tout le monde peut y accéder sans intermédiaire et même s’ils sont non bancarisé. Une question de peu d’intérêt pour les coquelicots du Banque centrale européennemais qui est crucial dans un monde où des milliards de personnes n’ont toujours pas accès à un compte bancaire.

A lire aussi :   Deloitte avec NYDIG pour Bitcoin

Le bitcoin et le risque pour la réputation des banques

Laissant de côté les questions juridiques et de lobbying, que nous vous invitons néanmoins à consulter sur le site officiel de la Commission européenne. BCE c’est la dernière partie du papyrus numérique qui mérite d’être examinée de plus près.

Puisque le bitcoin ne semble être utile ni comme système de paiement ni comme forme d’investissement, il ne devrait pas être traité comme tel en termes de réglementation et ne devrait donc pas être légitimé. De même, le secteur financier devrait faire attention aux dommages à long terme qu’il pourrait causer en promouvant les investissements dans le bitcoin, indépendamment des profits à court terme qu’il pourrait réaliser (même s’il n’a pas de “peau dans le jeu”). L’impact négatif sur les relations avec les clients et la réputation pourrait être énorme pour l’ensemble du secteur une fois que les investisseurs en bitcoins auront accumulé de nouvelles pertes.

Apparemment, de cette oreille, les pays plus avancés financièrement ne semblent pas nous entendre. Et même en Europe, notamment en Suisse, beaucoup de choses bougent. Dans quelque temps, nous pourrons revenir sur cette déclaration et évaluer, avec le recul, laquelle des deux réputations a été endommagée.

Celle des banques qui ont décidé de de se salir les mains avec Bitcoin ou celui qui a écrit ceci poste sur blog par BCE. Qui, entre autres, a déjà participé à des publications sur l’utilité des CBDC. Conflit d’intérêts ? Pas du tout. Ce sont des opinions libres sur lesquelles le temps, inexorable, sera le juge suprême.

A lire aussi :   Elon Musk: Dogecoin pour acheter des produits Tesla | Boum de DOGE

Continue Reading

Trending

Copyright © 2017 Zox News Theme. Theme by MVP Themes, powered by WordPress.