Kripto: dolazi industrija kanabisa!

L’industrie du cannabis se prépare à tirer parti de la blockchain et des technologies dérivées pour une évolution clé Web3 de tout le secteur. Au-delà d’une censure et d’une réglementation plus ou moins sévères, la supply chain représente un business comme ce qui se passe dans n’importe quel autre domaine commercial.

Pour nous donner une idée de la direction que le secteur devrait prendre Kathee Brasseurdirecteur éditorial de l’un des magazines les plus réputés du secteur.

Un autre signal important pour l’ensemble du secteur, qui est aussi tentant pour l’un des secteurs industriels les plus innovants, florissant en Amérique mais pas encore en Europe, également en raison de lois pas toujours claires. Nous pouvons encore investir avec eToro - allez ici pour obtenir un compte d’essai gratuit, avec un capital virtuel de 100 000 – posrednik koji nam omogućuje ulaganje u Preko 75 kripto imovine et aussi sur les meilleures actions de l’industrie légale de la marijuana.

s 50 $ on peut passer au compte réel, pour un groupe qui nous propose CopyTrader copier les meilleurs et espionner leurs portefeuilles et Pametni novčanici à investir dans des paniers de produits dont certains sont également dédiés à ce secteur.

Le monde du cannabis légal se tourne vers NFT et Metaverse

Mg Magazine est un magazine d’information et de diffusion sur tout ce qui fait l’actualité et la culture dans le vaste secteur du cannabis. Un point de référence pour les producteurs, les détaillants, les spécialistes du marketing et les consommateurs, à qui s’adresse toute la chaîne d’approvisionnement de la marijuana et de ses dérivés.

Des guides pratiques à l’observatoire de la politique internationale, en passant par les dernières tendances de vente et de consommation, le magazine propose un point de vue toujours attentif sur ce que le monde a à offrir autour d’un business aux ramifications infinies.

Un éditorial récent aborde l’évolution attendue des principaux Web3 du secteur. Technologies dérivées de blok lanacselon la source, ils ont déjà montré un impact significatif sur les économies de tous les secteurs qui les ont adoptés à différents niveaux.

Pour l’industrie du cannabis, les crypto-monnaies et NFT-ovi en particulier, ils peuvent offrir plus d’un avantage. Nous nous référons à la capacité de créer des communautés virtuelles à l’échelle mondiale autour d’une marque, avec des jetons qui, comme nous le savons, se prêtent à transmettre des avantages secondaires tels que des expériences du monde réel, un accès en avant-première à de futures gouttes et initiatives, jusqu’à et y compris remises et promotions de toutes sortes.

Sans compter la facilité de kripto valute en général, et ici nous ajoutons di Bitcoin notamment en favorisant les transactions internationales avec une certaine célérité, en toute sécurité et surtout à l’abri de la censure et des failles typiques du système bancaire traditionnel.

La publicité mais pas que

Même d’un point de vue purement publicitaire, ces technologies peuvent être utilisées par les fabricants pour contourner la censure et les restrictions appliquées par de nombreuses juridictions. Cela ne doit pas ressembler à une exhortation à contourner les lois en vigueur, mais au contraire le fabricant peut nouer une relation plus étroite avec ses utilisateurs, tout en continuant à opérer légalement.

Pensons à la metaverzum et ses variations infinies : des organismes institutionnels aux entreprises opérant dans les secteurs les plus disparates, cette technologie accueille désormais des sujets de toutes sortes. Ici, l’espace que le constructeur réserve à ses clients na lancu apparaîtrait comme le magasin qui vend des liquides pour e-cig, un autre secteur qui (en Italie) ne peut pas faire la publicité de ses produits car ils contiennent de la nicotine.

Pourtant, le magasin peut fonctionner et vendre. Et il peut donner des conseils, bien qu’entre les quatre murs de ses locaux. Des murs qui peuvent devenir virtuels, permettant à la marque de toucher un public plus large. Chose autrement interdite, pour ceux qui le demandaient, via le site internet.

D’autre part, celle du cannabis est une industrie qui, comme beaucoup d’autres, pensant dans une perspective marketing, est appelée à exploiter les nouvelles technologies pour ses intérêts légitimes.

Notre secteur a montré qu’il pouvait résister aux moments difficiles, surmonter les moments difficiles et les incertitudes économiques, comme celle en cours. Les opérateurs du secteur ont toujours été attentifs à saisir le bien que le progrès technologique peut offrir.

Résumer clairement le concept est Kathee Brasseurdirecteur éditorial du groupe auquel mg Magazine fait la tête. Ses pensées se tournent alors vers les prévisions pour le futur proche. Selon Brewerdans cinq ans tout le secteur serait prêt à exploiter Token koji se ne može zamijeniti Et metaverzum dans tous les aspects de la chaîne d’approvisionnement, de la production à la gestion des ressources humaines, de l’optimisation des entrepôts aux ventes.

Za čitanje također