Connect with us

News

Corée : comité d’éthique sur la métaverse

Published

on

La Ministère des Sciences et l’industrie TIC La Corée du Sud travaille sur un plan de réglementation éthique à appliquer sur métaverse. Au centre des discussions se trouvent les questions délicates de la prospérité durable, de la sécurité des données et de l’identité numérique.

Le programme ministériel associe les entreprises du secteur, les aménageurs et les professionnels du domaine social à l’élaboration d’un vade-mecum qui guidera les usages vertueux des métaverse. Les travaux devraient être achevés d’ici la fin de l’année, les autorités travaillant en première ligne pour défendre les droits des mineurs et de toutes les personnes les plus exposées aux fraudes, abus et violations des droits humains.

Un mouvement qui suggère comment en réalité Corée regarder de très près cette réalité, un bon signe pour son développement futur et pour ce que des projets déjà avec un certain suivi pourront faire. Des projets sur lesquels nous pouvons tous trouver Capital.comrendez-vous ici pour obtenir un compte d’essai gratuit avec le meilleur du marché de la cryptographie et INFINITE TRIAL CAPITAL – intermédiaire qui nous permet d’investir dans 476+ projets cryptographiquesdont beaucoup sont liés au monde du métaverse.

Ici, nous pouvons également profiter de Meta Trader 4 Et TradingViewainsi que ce qui est également offert par l’excellent Web Trader équipé d’intelligence artificielle. Ils nous suffisent 20 € investissement minimum pour obtenir

La Corée du Sud veut y voir clair

Corée du Sud pour le social : aussi le métaverse c’était le théâtre de cyberintimidation et de harcèlement, même de nature sexuelle. Le fait en soi ne devrait pas représenter un scandale, étant donné que toute représentation du social, réel ou virtuel, se prête à d’éventuels méfaits de la part des criminels.

A lire aussi :   Bitcoin ETF ProShares arrive lundi | Une nouvelle ère commence pour $ BTC

Ce ne devrait pas être la technologie en question qui devrait se retrouver sous les projecteurs, mais plutôt la prise de conscience des opportunités et des risques que comporte son utilisation. Une réflexion préalable s’impose, car trop souvent les applications issues de chaîne de blocs ils finissent gratuitement dans l’œil instrumental du cyclone.

Le jus de l’incipit consciencieux n’est pas matière noire pour les femmes et les hommes qui appartiennent à la Ministère des sciences et des TIC (MSIT), un organisme gouvernemental qui, en Corée du Sud travaille sur un code de conduite visant à maximiser la sécurité des utilisateurs face à métaverse.

L’équipe de travail a identifié trois valeurs clés sur lesquelles fonder de nouveaux paradigmes pour une utilisation sûre de cette technologie : la prospérité durable, la sécurité des données et l’identité numérique. Des points fixes autour desquels s’articulera le forum entre entreprises, aménageurs, instances gouvernementales et experts sociaux, dont les travaux devraient s’achever d’ici la fin de l’année en cours.

Comment ça se passe?

Les experts convoqués par les dirigeants de la Centre financier de Sejongoù le MSIT, se concentrera sur la vie privée, l’autonomie, la protection des données, l’équité sociale, la responsabilité et l’inclusion. Un projet articulé adhérant à la Status Quocompte tenu de la diffusion exponentielle de NFT que de plus en plus souvent ils quittent le métavers pour finir dans les salles de classe de cour.

Une approche lucide, capable de regarder la réalité en face et qui encadre le bien-être des usagers comme objectif premier. Une action clairvoyante qui prend certes en compte le potentiel mais aussi les risques intrinsèques de cette technologie. Tout cela dans un pays qui ne manque pas de faire preuve d’une attitude positive envers Bitcoin Et crypto-monnaies.

A lire aussi :   Avalanche dépasse Dogecoin | Deloitte vole AVAX - Où peut-il aller ?

Corée du Sud donc de retour dans nos actualités après avoir confirmé être terrain de prédilection pour tout le secteur avec l’annonce de nouveaux échangerqui sera lancé par les grands opérateurs locaux.

Et en parlant de échangerparmi ceux de longue date il y a qui c’est prêt à faire des affaires d’or en Coréeavec Crypto.com engagés dans des acquisitions et des investissements astucieusement placés au bon moment et au bon endroit. Des conditions favorables aussi grâce aux efforts des autorités centrales, qui montrent qu’elles ont quelque chose à apprendre à leurs homologues européens.

Continue Reading

Trending

Copyright © 2017 Zox News Theme. Theme by MVP Themes, powered by WordPress.