Connect with us

News

Bitcoin sauve de la dictature | Le Canada gèle les comptes de ceux qui manifestent mais BTC…

Published

on

Prémisse: nous ne sommes pas des vax et nous ne sommes absolument pas intéressés à en parler ici. LA Gouvernements Je suis le meilleur sponsor de Bitcoin. Et ne parlons pas de ces gouvernements, comme celui de Le Salvadorqui a poussé à la transformation de $ BTC dans cours légal.

Parlons de ceux qui ont un parfait score démocratiquecomme le Canadaqui pendant ces heures explique aussi efficacement que possible pourquoi nous avons et devrons Bitcoin. Tous liés à une manifestation, dont les raisons peuvent être partagées ou non. Il se plaint d’avoir vu une réaction fort Et Sans précédent par le Gouvernement canadiendu jamais vu et qui permet aussi d’entrevoir quel sera l’un des objectifs de l’introduction de CBDC.

Un noyau d’actualités selon nous haussier pour Bitcoin, du moins en termes d’adoption. Bien sûr, nous pouvons également investir dans ce type de nouvelles et nous pouvons le faire avec le Plateforme sécurisée eTororendez-vous ici pour obtenir un compte virtuel gratuit avec le TOP des outils de trading automatique inclus – qui permet aussi de faire commerce automatique d’un clic.

Ici, nous pouvons en effet trouver le monde de CopieTradingqui offre la copier en un clic de tous les meilleurs investisseurs utilisant cette plateforme, ainsi que la possibilité de copiez-les. Nous avons également Portefeuilles intelligents pour ceux qui préfèrent l’inclusion de Bitcoin dans un panier crypto plus diversifié. Avec 50 $ nous pouvons alors passer à un compte réel.

Choc au Canada : comptes bloqués pour les manifestants

C’est une nouvelle que beaucoup, parmi nos lecteurs, considéreraient comme extrêmement politique et peut-être pas très pertinente pour le monde de Bitcoin. Mais Bitcoin elle y est pour quelque chose : premièrement parce que c’est aussi une révolution politique, deuxièmement parce qu’elle est proposée comme une solution alternative à l’une des mesures les plus draconiennes de la gestion mondiale de la pandémie. Sans entrer dans le fond de la gestion de la pandémie, ce n’est pas l’objet de cette discussion, nous essaierons de procéder dans l’ordre.

  • Ottawa et d’autres villes du Canada sont bloquées par des manifestations généralisées
A lire aussi :   Goldman Sachs : "Ethereum battra Bitcoin !"

Des protestations qui ont vu le centre des blocs et des dieux sit-in la chauffeurs routiers de paysqui ont bloqué les principales artères et maintenant ressortir plusieurs jours en ville. Justin Trudeau il a d’abord minimisé l’ampleur des manifestations, puis réalisant qu’elles étaient objectivement hors de contrôle, il a décidé d’utiliser un coup de poing dur. Quelle que soit sa sensibilité politique, ce sont des vérités factuelles, que chacun peut vérifier dans la presse canadienne et non canadienne.

  • La dernière astuce du gouvernement : bloquer les comptes de ceux qui manifestent

La situation hors de contrôle a déclenché la réaction la plus dure de ces deux années de pandémie, de la part des gouvernements démocratiques et non démocratiques. Quelque chose qu’il y a seulement quelques mois, nous aurions considéré comme hors de portée.

Le gouvernement canadien a annoncé qu’il avait activé plusieurs des pouvoirs spéciaux liés à l’état d’urgence et qu’il allait – même sans ordre des tribunaux et des magistrats – je bloque compte courant qui participe directement aux manifestations ou qui est lié de quelque manière que ce soit.

Nous le répétons : une ordonnance du gouvernement peut bloquer le compte courant de quiconque proteste contre les décisions du gouvernement en matière de obligation de vaccination. Ce qui signifie mort civile pour n’importe qui, surtout pour les camionneurs qui devront utiliser de l’argent, comme nous le faisons tous tous les jours. Et ce, encore une fois quelles que soient les sensibilités de chacun (il ne faut pas être d’accord avec les camionneurs, au contraire), dans une mesure que peu auraient pu imaginer il y a encore quelques mois.

A lire aussi :   Bitcoin et crypto : pompez dans la nuit

L’affaire GoFundMe : les signes avant-coureurs de la répression financière

De plus, tout avait commencé par le blocage, également injustifié, de l’argent que les protestataires avaient collecté par GoFundMe. Des millions de dollars librement donnés par les partisans de la manifestation et retenus de manière injustifiée par la plateforme.

Il semble, et nous disons qu’il semble parce qu’il n’y a pas de confirmation officielle, encore une fois sur pressions par le Gouvernement canadien. le trait d’union? Le fait que le gouvernement canadien puisse intervenir, malgré le partage des pouvoirs et aussi le rôle de garant de la judiciaire dans une démocratie libérale, bloquer les moyens de subsistance économiques de quiconque.

Et c’est là que ça entre en jeu Bitcoin: immédiatement après le blocage de GoFundMe, les portefeuilles ont été activés pour faire un don directement à $ BTC et en quelques jours le seuil important de 1 million de dollars. Un signe que la communauté qui gravite autour Bitcoin elle est également prête à mettre la main à son portefeuille pour montrer au monde l’utilité de cette technologie.

Une version purement peer to peer de la monnaie électronique

Avec ces mots immortels s’ouvre le Livre blanc Bitcoin. Bref, un concentré de sens qui démontre leur importance en un jour si noir pour la liberté et les droits financiers de chacun, même ceux qui protestent, qu’ils soient d’accord ou non.

Bitcoin corrige celaj’adore me répéter maximalistes – et cette fois, rares sont ceux qui ne sont pas d’accord avec lui. Parce que si l’argent et les comptes des manifestants étaient en fait des dieux Portefeuille bitcoin personne ne pouvait mettre la main dessus.

A lire aussi :   Bitcoin et la loi du talion | Faillite en République Centrafricaine !

Où irons-nous avec les CBDC ? Le gouvernement canadien nous dit

le monnaies numériques de la banque centrale elles ont aussi, parmi bien d’autres finalités, celle de rendre le portefeuille lui-même immédiatement confiscable, en cas de non-respect de ce que les gouvernements et les parlements voudraient obtenir.

Ceux qui doutaient aujourd’hui s’ils sont clarifiés directement par le gouvernement canadien. Qui au moins pour l’instant a besoin de la collaboration d’un tiers, alors qu’à l’avenir, avec une monnaie centralisé mais programmable pourra intervenir encore plus qu’amende. Une menace pour le bon fonctionnement de la vie démocratique, que l’on n’aurait jamais attendue d’un pays comme Canada. Et nous demandons à nos lecteurs de pousser plus loin l’imagination : qu’adviendra-t-il des citoyens de pays historiquement moins libres que Canada quand le CBDC seront-ils réalité ?

Bitcoin elle est aussi politique : mais pas dans le sens de prendre le parti de ceux qui protestent contre telle ou telle disposition. Mais dans le sens de donner à chacun la possibilité d’accéder au ARGENT PROPRE sans qu’il y ait des tiers, puissants ou non, pour en perturber l’accès.

Oui, Bitcoin corrige cela.

Continue Reading

Trending

Copyright © 2017 Zox News Theme. Theme by MVP Themes, powered by WordPress.